Occident où vas tu?

Si le projet de nourriture hallal «exclusif» dans certaines compagnies aériennes européennes se confirme cela devrait interpeler l’Occident.

De même que le port du Nikab interpelle l’Europe, cette décision ne fera que renforcer le sentiment anti islamiste et la tendance communautariste de nos sociétés: ethnique, religieuse sexiste, âge, régions…la négation même du vivre ensemble.

Dans un univers mondialisé il est étonnant comme le dit si bien Alain Touraine de voir : «d’un côté un communautarisme défensif et agressif, de l’autre un individualisme de consommation»

La décadence de l’empire romain a eu lieu suite à une perte de valeur dans la société et une progressive perte de son identité culturelle et politique.

L’occident est il en train de subir le même sort n’ayant plus aucune valeur sauf celle de la consommation et du communautarisme ? Comme le dit si bien le vieil adage «la nature a horreur du vide», faut il alors que d'autres «communautés» nous imposent leurs propres valeurs et remplissent notre propre vide ?

La tolérance, le droit à la différence sont tout à fait louables et même à encourager mais, d’une part dans le respect de l’autre et avec réciprocité, et d’autre part sans renoncer à ce que nous sommes et à ce que nous voulons être. Nous en sommes très loin!

Où est la réciprocité au Moyen Orient, dans certains pays d’Asie?

«Pendant des siècles les USA et l’Europe ont dominé le monde, le prochain siècle sera celui de l’orient» comme semble le penser Tony Blair. Pourquoi pas, mais alors il faut que l’Occident en soit vraiment conscient et «l’accepte» avec toutes ses conséquences et en évitant l’hypocrisie et les grandes déclarations.

Il ne faut pas s’étonner aussi que les partis d’extrême droite montent en puissance car ni la droite classique, ni la gauche ne sont capables de répondre à de telles interrogations ou à affronter certaines situations. Le «politiquement correct» de nos société occidentales, qui devient une véritable langue de bois par un déni des réalités, ayant complètement évacué tout débat, toute réflexion, toute projection sur l’avenir et surtout toute remise en cause.

Comment vivre ensemble sans renier ses racines, sans les imposer aux autres mais aussi sans se faire imposer des valeurs différentes? Tel est le grand défi que l’Occident face à l’immigration par exemple va devoir affronter.

Nous risquons de rentrer dans un nouveau choc des civilisations ou le terrorisme intellectuel sera la nouvelle arme par voie négative: désarmé devant les valeurs et pratiques venues d’aileurs.

Et pour reprendre le cas de l'Islam l’on peut et l’on doit se demander quelle valeur attribuer à des déclarations de l’OCI (Organisation de la Conférence Islamique) dont le siège est à Djedda: «l’Islam est compatible avec la démocratie» et «la liberté d’exercer sa religion est sous la protection de la loi et la loi est la même pour tous»?

Venant d’un des pays les moins démocratiques du monde, mais tellement riche en pétrole et où la liberté religieuse n'existe pas, que faut il en penser?

Sans faire de procès d’intention, l’Occident doit-il tout «gober» et surtout adapter ses règles de vie sociétales sous prétexte de tolérance, liberté, égalité….?

Même si certains bons esprits s’offusqueront, clamant que l’on ne peut pas priver de liberté les communautarismes quels qu'ils soient au nom de ce principe de liberté , posons nous peut être d’abord la question de savoir où cette liberté commence t-elle, où finit-elle et que signifie t-elle pour l'homme occidental ? La liberté est une valeur de l'Occident. Elle n’est pas un contenu vide près à être rempli de n’importe quoi mais s’enracine dans une longue histoire tant païenne que chrétienne.

Et peut être serait il temps de revenir aux vraies valeurs que l'Occident a essayé de développer au cours des siècles: la Justice, le Bien commun et le respect de la Personne Humaine. L'Europe est elle capable d'en être le moteur?

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet