2013

En ce début d'année ils est de tradition de souhaiter ses voeux , ses « bons » vœux...

Mais au vu de la situation en France, en Europe et dans le monde n'est ce pas téméraire ?

En France, tant que le pouvoir ne fera pas les réformes nécessaires pour fluidifier le marché de l'emploi, relancer la machine économique, réduire les dépenses de l'Etat, simplifier l'administration et arrêter d'opposer riches et pauvres , travail et profits, ces vœux riquent de rester pieux. Tant que nous n'aurons pas compris que le dialogue social est le seul moyen de dynamiser au profit de tous la création de richesse, nous resterons à la traine de nos partenaires européens.

En Europe, la région du monde qui s'est la plus réformée, souhaitons à la Grèce, l'Espagne et l'Italie de voir le fruits de leurs efforts récompensés avec une baisse du chömage et une reprise économique. Quant à l'Allemagne, elle risque de descendre de son « nuage » car elle dépend esssentiellement de ses exportations et de l'Europe et les élections en fin d'année vont sans doute faire apparaître une nouvelle coalition avec une multitude de partis à objectifs contradictoires.

Les USA et la Grand Bretagne, malgré les « somnifères médiatiques », risquent d'être encore fortement affectés par la récession.

Quant à la grande inconnue, c'est le Moyen Orient dans son ensemble car politiquement rien n'est réglé et tout peut arriver.

Enfin que penser des exactions et attentats en Inde, Pakistan et Afghanistan ?...

Malgré tout, restons optimistes, comme le sont les chantiers de l'Atlantique suite à cette nouvelle commande et donc Bonne Année 2013 !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet