Bonne chance Monsieur le Président !

Vous avez été élu, avec 20.754.000 voix sur un total de 47 millions d'électeurs mais le réel gagnant fut le partie de l'abstention, des votes blancs et nuls avec 16 millions de voix, « gagnant » que l'on retrouve dans les élections législatives avec 57,36% de non votants et 2,95% de vote blancs.

Vous entrez dans une ère inconnue où une majorité de français rejette la classe politique, où la nation est divisée et où certains mots comme Liberté, Égalité, Fraternité, Nation, Langue, Drapeau, Travail sont niés, dévalorisés ou ont perdu leur vrai sens. Vous allez avoir à conduire des réformes indispensables, que vous avez annoncé à l'avance, mais certaines seront contradictoires en fonction des catégories sociales visées . D’autres trouveront un écho défavorable dans les rues. Cela aura valeur de test pour savoir si vous êtes enclin au discours ou à la fermeté pour mener votre politique.

Vous et votre gouvernement vont devoir s'attaquer au chômage, à l'insécurité, au communautarisme, à la précarité, au développement économique, social et technique, à l'éducation, à la reconstruction de l'Europe – où vous avez fait naître de grands espoirs et bravo - , aux défis de la mondialisation, à la révolution technologique et aussi à « réinventer » la vie démocratique…. Le gouvernement unioniste que votre premier ministre et vous même avez nommé, faisant fi des courants politiques dont ses membres sont issus, aura fort à faire pour contenter les attentes des français, après les politiques incertaines menées par vos prédécesseurs.

L’assemblée nationale, jeune et rafraîchie, devra aussi se forger à vitesse rapide une expérience législative, et ne pas être juste une assemblée de « béni-oui-oui » élus parce que juste représentatifs de votre nom.

L'avenir proche nous dira comment vous aller arriver à réaliser tous ces objectifs qui forcement vont soulever des oppositions. Vous avez le pouvoir mais peu de temps pour « le mettre en marche » et avoir des résultats qui permettront de « réconcilier » un majorité de français avec leur pays.

Espérons que vous réussirez et bonne chance Monsieur le Président!

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet